Tu râles sur les arbitres ? Pourquoi ?

Malheureusement … Je râle énormément sur les arbitres et je m’en excuse, c’est un gros défaut ! Avec l’enjeu et le stress des matchs, j’ai du mal à gérer ma frustration. Donc sur un coup de sifflet qui n’a pas été pris ou une décision que j’estime injuste je conteste. Au lieu de demander des explications ou d’ignorer, je râle … et pas qu’un peu ! (rires)

Tu penses que c’est dur d’être arbitre ? Pourquoi ?

Franchement, je tire mon chapeau à tous les arbitres parce que je pense réellement que c’est une activité difficile. Entre l’enjeu du match, la pression des coachs, des joueurs et du public, il faut savoir être lucide et rester dans son match sans se laisser déstabiliser et ça c’est compliqué.

Tu as déjà arbitré ? Comment ça s’est passé ?

J’ai déjà arbitré des jeunes catégories pour dépanner et j’ai vite arrêté … (rires). Je me suis rendu compte que certaines décisions étaient difficiles à prendre, quand je faisais des erreurs j’essayais de compenser, c’était super dur pour moi de rester lucide sous la pression des coachs. Alors merci à tous ces arbitres qui font que chaque week-end nous pouvons jouer et prendre du plaisir, sans eux tout ça ne serait pas possible !

 

Super initiative de Referee Time car il est important de connaître les avis et les ressentis des différents acteurs du monde du basket. Je leur donne de la force pour leurs prochains projets !

Laurine Depersin

Crédit photo : RainMaker Photography