Breaking news
  1. Valentin Oliot : « La présence et l’écoute sont des qualités qu’un arbitre doit savoir audacieusement maîtriser. »
  2. Iliana Rupert : « Je ne pense pas que je pourrais faire cette activité ! »
  3. Irène Ottenhof : « Tant qu’on n’y a pas été confronté, on ne sait pas comment on va réagir. Elle s’inscrit dans une situation à fort enjeu émotionnel »
  4. Nicolas Esnault : « L’arbitre doit être capable de comprendre le jeu ! »
  5. Kendra Chery : « En discutant avec eux, j’ai découvert des choses que je ne pensais pas forcément ! »

25 Sep

Qu’est-ce que tu dirais à un jeune qui souhaite se lancer dans la complexe activité qu’est l’arbitrage et qu’est-ce que tu lui conseillerais ? Je lui dirais : « Fonce tu as tout à y découvrir ! La passion pour le jeu, le frisson de l’instant décisif d’une rencontre, la découverte de soi et la rencontre…

22 Sep

Est-ce que pour toi c’est compliqué d’être arbitre ? Être arbitre c’est pas facile. Je me souviens quand je devais arbitrer à l’UNSS, je ne m’attendais pas du tout à ça ! Tu vois qu’il y a faute mais tu n’as pas forcément le réflexe de siffler ou bien certaines situations sont un peu floues…

16 Sep

Tu es arbitre, selon toi, quelle est la situation la plus dure à juger ? La bagarre car on a beau regarder des vidéos, analyser, préparer, tant qu’on n’y a pas été confronté, on ne sait pas comment on va réagir. C’est une situation de jeu « totale » sur le plan de l’arbitrage de par sa…