Interviewé par le média BeBasket, Eddie Viator est revenu sur l’organisation des arbitres sur ces qualifications à l’EuroBasket 2022.

« Depuis que je suis arrivé ici à Sarajevo mercredi, je n’ai pas mis le pied dehors. Je ne sais pas comment l’air est, je sais juste que le jeudi il neigeait, il faisait -2° ici.

Voyager en période de COVID-19 n’a rien de simple, comme le veut le protocole de la FIBA, qui a fait venir ses arbitres sur place deux jours avant.

On est arrivé mercredi alors que la compétition démarrait le vendredi. Normalement, on ne vient jamais deux jours avant. Là on est arrivé mercredi pour faire le test et avoir le résultat le jeudi. Si jamais des arbitres étaient testés positifs, ils ne seraient pas rentrés chez eux, mais ils seraient restés sur place, pendant 14 jours ! 

Lors de cet entretien, le francilien est revenu sur cette période délicate pour les acteurs du basket français.

L’objectif c’est de bien terminer la saison, parce qu’on ne sait vraiment pas où est-ce qu’on va donc l’objectif sera d’être le plus performant possible sur les quelques matchs que j’ai.

Crédit photo : FIBA